Sport et grossesse

Vous attendez un heureux événement ? Évitez d’être passive. Cependant, il ne faut pas non plus trop se pousser, car cela risque d’être dangereux pour votre bébé. Tout au long de votre grossesse, vous devez faire du sport. Mais, il faut savoir trier les disciplines adaptées à votre état. Le point dans cet article.

Les avantages de la pratique d’une activité sportive pendant la grossesse

Si le médecin n’émet pas d’interdiction particulière à votre état, poursuivre les activités sportives est toujours avantageux pour les femmes enceintes. En effet, le sport assure un impact positif sur votre moral. Il garantit un sentiment de bien-être et d’apaisement pour la femme enceinte.
Par ailleurs, le fait de rester actif vous aide à avoir un bon sommeil. Surtout pendant les derniers mois de votre grossesse, le sommeil se fait rare. Le fait de dépenser de l’énergie va améliorer votre sommeil. Toutefois, il n’est pas conseillé de vous entraîner dans les 3 heures avant d’aller au lit.
Se mettre au sport vous permet aussi de réguler votre glycémie. Les risques de fatigues, d’hypertension et de prise de poids de bébé sont ainsi écartés.

Les sports à pratiquer pendant la grossesse

Il existe une large panoplie d’activités sportives adaptées à femmes enceintes. Les activités de relaxation comme le yoga et la méthode Pilates sont fortement recommandées. Ces sports sont recommandés pour la préparation à l’accouchement.
Par ailleurs, les disciplines douces comme la natation sont aussi préconisées. Outre ses vertus calmantes, la natation vous permet de travailler votre respiration. Elle fait également travailler votre périnée et renforce vos muscles.
En ce qui concerne les activités d’endurance comme la marche nordique et le vélo, elles peuvent être pratiquées pour faire travailler l’ensemble des muscles du corps. Toutefois, il faut savoir limiter la durée de votre entraînement pour éviter d’être trop fatiguée.
Enfin, votre gynécologue vous déconseillera la pratique des sports de combat, des sports pouvant entraîner des chutes comme le patinage ainsi que la plupart des sports collectifs qui entraînent des contacts physiques comme le basketball.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *