Comment soigner l’arthrose avec les médecines alternatives ?

Coûtant près de 3,5 milliards d’euros aux assurances maladie, l’arthrose est une pathologie chronique répandue. Cette atteinte du cartilage fait souffrir le martyre à près de 5 millions de Français. La qualité de vie en pâtit. Heureusement, les médecines alternatives permettent de soulager l’arthropathie chronique.

L’acupuncture est efficace contre l’arthrose et les douleurs chroniques

Basée sur l’utilisation d’aiguilles très fines, l’acupuncture vient de Chine. L’origine de cette médecine alternative remonte à plusieurs siècles avant l’ère chrétienne. Cette méthode thérapeutique est recommandée par les professionnels de la santé, en l’occurrence les centres hospitaliers. La technique consiste à piquer des points précis du dos. Le patient ressent à peine un léger picotement auquel il s’habitue vite. Il faut rester allongé sur le ventre pendant le rendez-vous chez l’acupuncteur. La séance dure en moyenne une demi-heure. Le traitement apaise les douleurs articulaires typiques de l’arthrose. Son effet antalgique est quasiment immédiat. Le soulagement se ressent plusieurs jours. Il est même possible de guérir complètement les douleurs articulaires après un certain nombre de séances. À noter que les personnes à la peau sensible peuvent rencontrer une irritation à l’endroit des piqûres. C’est l’unique complication de cette thérapie complémentaire aux médicaments conventionnels.

Essayer la mésothérapie, une médecine parallèle traitant la maladie localement

Pour les patients qui en ont assez des antalgiques oraux, la mésothérapie est une option envisageable. Cette médecine alternative consiste à traiter localement l’arthrose. Les soins comprennent essentiellement une injection d’anti-inflammatoire sous la peau. Il s’agit d’un traitement symptomatique qui soulage immédiatement. Une faible dose de produits anesthésiants est administrée pour compléter la formule. Cette pratique convient surtout aux malades dont les douleurs restent encore localisées à deux ou trois endroits du corps. En effet, l’inflammation du cartilage peut parfois se généraliser sur tout le squelette. Quoi qu’il en soit, la pratique aide ses clients à retrouver une vie normale. Les rendez-vous durent en moyenne 20 minutes. Le nombre de séances dépend de la gravité de l’atteinte articulaire. Parallèlement aux injections, le praticien recommande de suivre une diète. Il conseille également d’autres méthodes telles que le thermalisme ou l’orthèse pour soigner la maladie en profondeur.

D’autres technique de manipulation qui soulagent immédiatement

Les sites comme celui-ci, qui traitent des médecines alternatives, ne manquent pas de noter que l’ostéopathie peut soulager l’arthrose. Les patients souffrant d’arthrose rachidienne sont conviés à l’essayer. Le traitement est souvent précédé d’examen clinique. Dans la plupart des cas, les malades sont orientés vers le cabinet de l’ostéopathe par leur médecin traitant. Le thérapeute a parfois besoin de voir une radiographie avant de procéder à quelques manipulations très précises. La technique peut occasionner une petite douleur, mais un soulagement immédiat s’ensuit. Cette médecine alternative a ses limites. Elle n’est pas efficace si la pathologie s’est généralisée sur toutes les articulations.

La chiropraxie est une branche de l’ostéopathie. Elle se focalise surtout sur la colonne vertébrale. Les manipulations sont plus expéditives et offrent des résultats nets. Le patient ressent immédiatement que sa douleur s’estompe. Ces deux disciplines sont parfois pratiquées par des médecins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *